“Je deviens végétarien !” Trois conseils

5

Il n’y a pas à dire ! Etre végétarien, c’est devenu tendance ! Je me félicite donc d’avoir pris ce virage, il y a déjà plus de dix ans. Je suis aujourd’hui, complètement in… ! Et alors, qu’il y a dix ans, je souffrais en sortant, aujourd’hui, les menus végétariens fleurissent un peu partout, pour le régal de mes papilles. Et même la presse s’y met… Vous avez sans doute déjà remarqué dans vos kiosques le petit dernier nommé Esprit Veggie ? Je m’éclate ! Peut-être avez-vous également décidé de sauter le pas ? Voici mes quelques conseils pour devenir mode, ne serait-ce qu’un soir par semaine pour épater vos amis ! Et après tout, pourquoi pas, à Barcelone, le lundi, c’est véget. Pourquoi Paris ne s’y mettrait-t-elle pas aussi ?

En plus, de faire un geste écologique (la production de viande participe pour 10% à l’effet de serre), vous allez améliorer votre état de santé, notamment si vous souffrez de cholestérol. Un régime végétarien diminue les risques cardio-vasculaires. Mais attention, devenir végétarien nécessite des connaissances en nutrition.
Premier conseil : ne changez jamais un régime alimentaire trop subitement. Laissez à l’organisme le temps de s’habituer. Vous pouvez prévoir, une diminution de la consommation de la viande et du poisson sur un mois. Par exemple la première semaine, réduisez la consommation de viande à deux fois par semaine. La deuxième, à une. La troisième, réduisez le poisson et éliminez totalement la viande… Etc sur un mois. Donnez-vous le temps aussi de prendre de bonnes habitudes alimentaires.
Deuxième conseil : lisez des livres sur le végétarisme ! La règle pour ne pas se tromper, c’est de retrouver dans l’assiette : 50% de céréales, 25 % de légumineuses, 25 % de légumes. Apprenez à manier toute la gamme de céréales que l’on n’a plus l’habitude de manger comme le millet, le sarrasin, les différentes farines, comme la farine de châtaigne, de poids chiches ! Choisissez des céréales complètes, le moins raffinées possible. Pour les légumineuses, des soupes peuvent vous aider à varier. Préférez toujours des légumes de saison, si possible bios et de production locale.
Troisième conseil : Concoctez vous des menus pour la semaine et faites vos courses en fonction de cette liste.. Le livre de Janet Gomez, intitulé Recettes ayurvédiques faciles regorgent de bons conseils. Elle dresse même des listes de courses pour vous sur trois semaines. Et des recettes faciles à réaliser. Pourquoi ne pas suivre également des ateliers de cuisine végétarienne ?
Lectures recommandées :
+ Recettes ayurvédiques faciles de Janet Gomez, aux éditions Jouvence.
+ Faut-il être végétarien pour la santé et la planète ? De Claude Aubert et Nicolas Le Berre, aux éditions Terre.

5

5 réflexions au sujet de « “Je deviens végétarien !” Trois conseils »

  1. A part un paragraphe consacré à la fabrication du Ghee (beurre clarifié) je n'ai pas vu de traces de sous-produits animals dedans.. Donc, il me semble végétalien.

  2. Le plus dur pour moi va être le poisson. Avez vous un livre à me conseiller sur l'approche du végétarisme autre que ces 2 premiers ? Pour info le magasine Grandir Autrement de ce mois -ci y consacre un grand article.
    Anaïs

  3. Merci encore pour cet article.
    Me rapprochant de la pratique bouddhiste Vajrayana, je me demandais comment appréhender le végétarisme dans la pratique Bouddhiste.

Les commentaires sont fermés