Relaxation : différenciez-vous une tension d’une contraction ?

5

Pendant la relaxation, avez-vous déjà remarqué parfois la difficulté à relâcher tous les muscles sur un tapis de yoga. Pendant une heure, une heure trente, nous les avons contractés un à un pour mieux les détendre par la suite, et voilà que le moment venu de la relaxation, on se surprend parfois encore avec des tensions ici et là dans le corps… Vous avez remarqué, je parle bien ici de tensions… et pas de contractions. Et ici se place bien la grande différence entre les deux. Malgré toute notre bonne volonté pour tout relâcher, la tension subsiste… Si tel est le cas, c’est bien ce que cela veut dire : elle n’est pas consciente ou très peu !

La tension naît dans le mental ! A chaque idée, chaque émotion, notre corps se tend… Une surprise vous décontenance ? Sentez alors, vos muscles au dessus des sourcils se tendre. Vous êtes anxieuse ? Vos mâchoires se crispent peut-être ! Même en dormant, elles peuvent encore rester serrées. Voilà pourquoi, dans une relaxation de yoga Sivananda, nous passons en revue mentalement chaque partie du corps pour mieux les détendre par la suite !

Une des dernières étapes avant de relaxer complètement le corps consiste à détendre le mental via des visualisations… mais, encore une fois, avez-vous observé la difficulté pour y parvenir ? Les tensions de toutes part peuvent encore perdurer. Pourquoi ? Des pensées nous traversent encore… Selon le degré de stress de la journée et les préoccupations du moment, elles peuvent s’imposer à nous, sans qu’ils soient alors possible de prendre de la distance par rapport à elles !

Comment faire dès lors pour arriver une bonne fois pour toutes à ce niveau de détente ressourçant ? On dit qu’il existe un niveau supérieur de relaxation qui se situe au niveau spirituel. Et là, il faut parler de confiance… Confiance en l’absolu. Le monde a existé sans nous, et il continuera d’exister sans notre petit moi. Je m’explique : il existe une intelligence absolue dans ce monde capable d’organiser l’univers, les planètes, et leur vie. Si vous avez une allergie avec le mot dieu, rien ne vous empêche d’en créer un nouveau. Le mot est tellement galvaudé ! Une chose est sûre: l’homme n’est pas à la source de cette création et quand on se penche sur son fonctionnement, force est de constater que cette force à l’oeuvre est absolument magique ! Alors faites confiance !!! Confier votre mental à cette intelligence pendant les dix minutes de relaxation d’un cours de yoga s’avère en fait le choix le plus important et le plus déterminant que l’on peut faire durant une séance. Je vous invite à en faire l’expérience ! Dix minutes après tout cela passe si vite ! Et qu’avez-vous à perdre ?

Donc retenez-bien, la tension est inconsciente et totalement liée à notre mental qui nous joue des tours ! La seule façon pour le relâcher passe par un lâcher prise. Plonger et s’ancrer dans le moment présent représentent la clé absolue de la relaxation. Oui, plongez dans cet espace de silence, là où vous vivez sans bruit ! Laissez vos pensées pour après le cours !  Et si vous ne savez pas de quoi je parle, ou s’il vous est difficile de le sentir et bien souvenez-vous de votre enfance, lorsque vous étiez vraiment connecté au moment présent, dans le feu du jeu et non du je comme nous le sommes adultes. Rappelez-vous comment à cette époque, votre corps vibrait ! Vous viviez ce corps en éveil de façon très présente. J’en suis sûre.

Idéalement, nous devrions vivre détendu ! Toute la journée ! Mais comme nous en sommes loin ! En ce moment, où vous lisez ces lignes observez votre corps, prenez conscience des tensions qui vous habitent malgré vous… Et essayer de voir d’où elles viennent, pourquoi vous habitent-elles malgré vous. Sentez cela encore et encore… a chaque moment de la journée. Om, om, om très chers yogis, à très bientôt.

5

A propos Milaparvati

Journaliste, professeur de yoga et sophrologue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *