Défi du yoga en 60 jours – Pause

Om yogis, om très chers yogis !

20160719_181311

Le défi de yoga en 60 jours effectue une petite pause jusqu’à la rentrée, de façon à ce qu’il puisse bénéficier au plus grand nombre d’entre vous. Rendez-vous donc à partir du lundi 5 septembre pour le reprendre. 

En attendant, n’hésitez pas à revoir les premiers rounds

 

Jour 1 – la marche des yogis

Jour 2 – Sitali, un exercice de respiration quand il fait chaud

Jour 3 -Om, AUm, signification, bienfaits et comment l’utiliser

Jour 4 – Salutation au soleil

Jour 5 – Salutation au soleil, détails

Jour 6 – Savasana, la posture de relaxation

Jour 7 – Anuloma Viloma : la respiration alternée

Jour 8 – la ballade des yogis : réflexions sur le raja yoga

Bon été à tous et à très vite dans de nouveaux billets  et/ou vidéos.

[contact-form][contact-field label=’Nom’ type=’name’ required=’1’/][contact-field label=’Email’ type=’email’ required=’1’/][contact-field label=’Commentaire’ type=’textarea’ required=’1’/][/contact-form]

Défi des 60 jours de yoga pour booster son énergie – Jour 2 – Sitali – exercice de respiration quand il fait chaud

20160719_181311Om yogis,

Bienvenus à tous pour cette deuxième journée du défi des 60 jours de yoga. Nous commençons tout doucement. Patience, le rythme va s’accélérer au fur et à mesure et promis à la fin de ce défi, je vous garantie que vous repartirez avec un enchaînement que vous pourrez réaliser seul chez vous au quotidien.

Pas belle la vie ?

Aujourd’hui, nous nous penchons sur un exercice de respiration, Sitali… Eh, c’est qu’il fait chaud. Chez moi, hier, 40 degrés ! On ne va pas s’amuser à faire du bikram !!! Tout doux, tout doux.

Cet exercice de respiration permet de refroidir l’ensemble du corps. Je vous laisse découvrir la méthode dans ce clip.
[youtube https://www.youtube.com/watch?v=h8nbPBOkjlE]

En résumé : il s’agit comme sur la photo ci-dessous – non, je ne vous tire pas la langue, je ne suis pas si malpolie, de plier la langue en deux comme un tube, et  de la faire sortir entre les lèvres. Inspirer par la bouche et expirer par les deux narines. Sitali purifie le sang, apaise la soif et refroidit le système ! Om yogis, bonne pratique !

20160719_181256

Omdailyhome yoga : le best of de cette semaine

Voici ma collection des meilleurs billets diffusés cette semaine  sur le blog . Vous avez été nombreux à donner un retour très positif sur mes infos ayurvéda… Et ce billet d’introduction à l’ayurvéda a retenu particulièrement votre attention.

Introduction à l’Ayurvéda : nous avons tous une constitution particulière.

Avec la médecine traditionnelle chinoise, l’ayurvéda constitue une des plus anciennes médecines au monde. Véda signifie en sanskrit connaissance et ayur, vie et longévité. Ayurveda nous enseigne la science de la vie et de la longévité… Les Indiens l’utilisent depuis des millénaires à la fois pour se soigner, mais également pour prévenir les maladies. Lire la suite.

Avec l’été, c’est souvent le dosha Pitta qui souffre. Retrouvez les conseils de Ricarda Langevin spécialisée en ayurvéda.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=faZIZPR9_Hw]

Enfin, découvrez mes trucs pour rendre votre homme accro au yoga !

J’ai une grande révélation pour vous aujourd’hui. Quand j’ai commencé à pratiquer le yoga intensément, il y a maintenant onze ans – entendez par intensément, tous les jours – mon mari me regardait un peu étonné, mais globalement très satisfait, car le yoga me rendait beaucoup moins réactive et d’une certaine manière le yoga harmonisait nos relations. De plus, très respectueux, il ne se serait jamais permis la moindre critique sur ma pratique. Mais, croyez-moi, il était très loin de partager mon enthousiasme pour le yoga. La suite par ici.

 

 

Introduction à l’Ayurveda : quel est ton dosha ?

ayurveda - introduction

Avec la médecine traditionnelle chinoise, l’ayurvéda constitue une des plus anciennes médecines au monde. Véda signifie en sanskrit connaissance et ayur, vie et longévité. Ayurveda nous enseigne la science de la vie et de la longévité… Les Indiens l’utilisent depuis des millénaires à la fois pour se soigner, mais également pour prévenir les maladies.

Le yoga, lui ne soigne pas les maladies installées. Il nous maintient en bonne santé… Associé aux techniques ayurvédiques, on dispose ainsi d’un outil très puissant pour ne presque jamais tomber malade.

Véritable branche médicale du yoga, l’ayurveda part du principe que les maladies proviennent de déséquilibres variés et multiples. En affaiblissant l’organisme, ces derniers permettent toutes sortes de pathologies de s’installer. La cause de ces déséquilibres ? En général, il s’agit d’erreurs alimentaires, un non respect des cycles naturels du corps et de la nature…

Selon l’ayurvéda, notre corps est régi par des doshas – Un terme sanscrit (en yoga tous les termes sont en sanscrit) qui signifie une intelligence fonctionnelle du corps, responsable de tous les processus physiologiques et psychologiques. Au nombre de trois : pitta, kapha et vata… Dans ces doshas se retrouvent tous les éléments, constituant notre monde : feu, eau, air, terre et éther.

Vata c’est l’air en personne. Quand il nous domine, le mental est très instable, le sommeil est perturbé, la peau et les cheveux deviennent secs, les os craquent, la constipation frappe à la porte… Au point de vue psychologique, les personnes de type vata sont plutôt intellectuelles et créatives.

Pita incarne le feu. Une personne dont le dosha principal est Pita peut manger n’importe quoi. Elle a un très bon appétit. Quand pita s’enflamme, les ulcères peuvent arriver. La peau devient rouge, les yeux jaunes, les cheveux blanchissent… Les pittas sont d’excellents commerçants.

Constitué d’eau et de terre, trop de kapha génère de l’embonpoint, des rhumes, des infections respiratoires. Les personnes kapha sont d’un tempéramment plutôt sereine, parfois un peu lente.

Chaque individu a une constitution qui lui est propre. Certains sont plus du type vata, d’autre, pita. On peut être pita-vata ou vata-pita, selon le dosha qui nous domine le plus. Ensuite, il existe une ronde des doshas selon le moment de la journée. De six heures du matin à dix heures, moment où l’eau dans l’air est plus présente, kapha domine, puis à dix heures, lorsque le soleil commence à frapper, Pitta prend la relève jusqu’à quatorze heures, vata enchaine jusqu’à 18 heures. Et ainsi de suite, ils se suivent non stop durant 24 heures. L’Ayurvéda considère que l’environnement a un effet direct sur notre organisme. Ainsi elle distingue également des saisons vata, pita et kapha… Une époque pluvieuse a en effet un impact direct sur l’organisme : on observe en général à ces moments là, davantage de rhumes ! L’été, époque Pitta, sur les plages, les infections ORL sont très répandues…

Lorsque l’on consulte un médecin ayurvédique, la première étape consiste à déterminer le dosha dominant du patient. A savoir : les doshas peuvent varier au cours de la vie d’une personne. Rien n’est immuable, tout bouge !

Exercice pour aujourd’hui : détermine ton dosha !

Voici une série de livres traitant de l’Ayurvéda, qui vous permettront de vous aider dans cette démarche.

– Ayurvéda et Panchakarma, la science de la guérison et de la régénération. du Dr Sunil V. Joshi aux éditions Turiya. Prix : 26€

– Ayurvéda, la vie est un équilibre, de Maya Tiwari. Guy Trédaniel Editeur. 22€

– Santé parfaite, du Dr Deepak Chopran, aux éditions j’ai lu.

Salutation au soleil

Douze enchainements, six expirations, six inspirations et une rétention, c’est Surya Namaskar, la salutation au soleil. Un exercice d’échauffement indispensable avant d’entamer vos postures.

salutation au soleil

Surya Namaskar en sanskrit. Surya, soleil et namaskar, salutation. Idéalement, on devrait la réaliser face au soleil, le matin et le soir pour le saluer. Il s’agit de se prosterner face à la source de vie, symbole de l’atman, l’âme individualisée. L’enchaînement doit se pratiquer avec beaucoup de conscience et d’humilité. Chaque mouvement nous rappelle que quoi qu’il arrive, cette source de vie sera toujours là, une façon de se reconnecter encore et encore à elle et de se rappeler le sens de cette vie.

Au niveau physique, cet enchaînement n’est pas une asana (posture) à proprement parler, mais un exercice  préparatoire qui se réalise avant les postures. Son effet ? Il accélère le rythme cardiovasculaire. Chaque mouvement est coordonnée au souffle, ce qui évite non seulement l’essoufflement, mais aussi la fatigue.
Il a aussi un effet bénéfique sur les yeux. En effet, dans cet enchaînement la tête se trouve souvent en bas. Résultat : les yeux bénéficient d’un afflux de sang plus important. (c’est aussi grâce à la lumière que l’on voit ! Le soleil représente notre connexion au monde)
Pour terminer, cet exercice prépare les muscles et les articulations pour les postures. L’enchainement des 12 positions de la salutation au soleil étire toutes les parties du corps : épaules, bassins, jambes, bras, colonne vertébrale.

Exercice pour aujourd’hui : pratiquer Surya Namaskar face au soleil et en toute conscience, six cycles en tout.

Relaxation avec bande sonore

Exercice
Pour cet exercice munissez-vous d’un tapis de yoga ou d’une serviette. Allongez-vous sur le dos, sans oreiller. Savasana (posture de relaxation en sanscrit) Et laissez-vous guider.
Cliquez sur la bande sonore ci-dessous.

http://www.archive-host.com/dewplayer2.swf?mp3=http://sd-2.archive-host.com/membres/playlist/1547438882504572/relaxationmercredi24fevrier.MP3&autostart=0&autoreplay=1&showtime=1

Om : cela veut dire quoi au fait ?


Om, Om, Om. Connaissez-vous la signification de ce mantra, dit universel ? Quelques mots sur la question ici.

Ecrit OM, parfois, AUM, ou comme ci-dessus, en sanskrit, le mantra (son sacré), Om se prononce en fait A.U.M. Tout simplement parce qu’en fait, la voyelle O en sanskrit diphtongue. Si les scientifiques disent qu’au début de l’univers, il y a eu le big bang, les catholiques qu’il y a eu le verbe, les yogis eux disent qu’il y a eu une onde… et cette onde était le son A.U.M.
Ces trois lettres symbolisent les trois états du mental. “A symbolise l’état éveillé, explique Swami Chinmayananda dans son livre Vie et Méditation*le son U représente le rêve et le son M représente le sommeil profond. L’état de veille est associé au son A, parce que c’est le premier des trois états de conscience, comme le A est la première lettre de l’alphabet dans toutes les langues. Le rêve n’est qu’une vision émergeant dans le mental des impressions qui se sont reflétées sur sa surface pendant l’état de veille. De plus, le rêve survient entre la veille et le sommeil profond, il est donc le deuxième des trois états de conscience. Le U, qui vient après le A dans l’ordre des lettres de l’alphabet sanskrit, et qui est aussi placé entre A et M, représente l’état de rêve. Le son M du son Om symbolise l’état de sommeil profond. L’association entre le dernier son de OM et le sommeil vient du fait que le M est le son terminant la syllabe, comme le sommeil profond est le dernier stade du mental au repos. Un silence court et significatif s’installe inévitablement entre deux OM successifs. A ce silence, est associé, l’idée du quatrième état : turîya. C’est l’état de béatitude parfaite, quand le Soi individuel reconnaît son identité avec le Suprême.”
Ainsi prononcer le mantra OM nous invite à nous reconnecter à la source… Si le monde a été créé par une onde, voire une pensée… puisque pour les yogis, une pensée est une onde (vritti en sanskrit) cela signifie aussi que la pensée nous sépare de notre origine.
Dans la méditation, nous apprenons à contempler notre mental pour réduire le nombre et la quantité de pensées et atteindre l’état de turiya. Il s’agit en fait d’un nettoyage des pensées. Imaginez le nombre de pensées stockées dans le mental… Et si l’on concevait notre mental comme un placard jamais vidé ! Allez dès ce soir, on médite pour se sentir plus léger ! A.U.M

* Vie et Méditation, aux sources de la contemplation, Guy Trédaniel Editeur.

IDY ! Une journée de yoga pour les Terriens.

Créé en 2014 par le premier ministre indien, le jour international du yoga se célèbre pour la deuxième fois consécutive dans le monde le 21 juin prochain ! Un événement à ne pas manquer. 

IDY. Cet acronyme vous semble déjà familier ? International Day of Yoga. Créée à l’initiative du premier ministre indien Mr. Narendra Modi, le IDY a été aprouvé en décembre 2014 par 175 membres de l’assemblée générale des Nations Unies. Et le premier jour international du yoga a été inauguré pour la première fois le 21 juin 2015. Si officiellement la journée se déroule le jour du solstice d’été beaucoup d’événement ont lieu dès le 18. Sur Facebook, l’organisation de la journée va bon train. Des pages ici et là s’organisent pour inviter les yogis à se joindre aux festivités. A l’instar du centre Sivananda à Paris qui organise le 19 un grand cours de 500 personnes sur l’esplanade du Trocadéro*,d’autres écoles proposent des programmes différents.
Pour moi, qui ai vu naître la fête de la musique, je me réjouis de voir se cumuler à ce jour celle de la pratique qui m’a le mieux aidé à traverser l’existence. Le yoga transforme, il transforme énormément. Je me réjouis également de voir que pour une fois un homme politique a créé un mouvement pour fédérer ce mouvement qui prend de plus en plus d’ampleur ces dernières années.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=7veL6LYddd4] Mais qui est donc cet homme politique élu en mai 2014, qui accorde une si grande importance aux pratiques traditionnelles indiennes ? En arrivant au pouvoir, une des premières choses qu’il a faite a été de créer un ministère du yoga, de l’ayurvéda, de la naturopathie et de l’homéopathie. Selon un article du Monde, cet ancien ingénieur en mécanique originaire du Gujarat pratiquerait à 72 ans une heure de yoga tous les jours et suivrait scrupuleusement les principes de base de l’ayurvéda pour se maintenir en forme. Et c’est donc tout naturellement que le 21 juin dernier, il a pris part en grande pompe à la IDY de New Dehli organisé sur la longue avenue Rajpat au milieu de plus 36000 âmes venues célébrer la journée.
Les mauvaises langues lui reprochent son côté nationaliste hindou qui l’a porté à la tête du pays. Prétexte pour faire rayonner son idéologie politique ou pas, mettre le yoga en valeur ne peut qu’apporter un grand mieux-être à toute la planète. Si seulement nos partis politiques, même les plus extrémistes pouvaient adopter un programme similaire pour notre bien-être ! Hari OM TAT SAT.
Pour obtenir le programme officiel de cette journée, cliquez ici. 
* Un satsang sur la Seine était prévu… mais hélàs, elle remonte… l’événement a donc été annulé.