Posture assise de yoga pour bien méditer et respirer

Padmasana, La posture du lotus

Il existe plusieurs variations de la posture assise (padmasana, siddhasana, etc).
Ci-contre, une petite démonstration de Padmasana : la posture du lotus, idéale pour méditer, à condition de pouvoir l’effectuer. En occident, où nous avons très peu l’habitude de rester assis sur le sol durant des heures, la souplesse de nos hanches s’avère sans doute beaucoup moins importante que chez les Indiens. En fait chez nous, très peu de personne arrive à la pratiquer. Des risques de blessures aux genoux existent, à pratiquer donc avec beaucoup de précaution et de modération. On ne la pratique que très peu en cours, voire jamais.

Heureusement, il existe des variations. Sans les détailler toutes ici, n’en retenons  qu’une : la “posture facile” qui consiste à juste croiser les pieds en tailleur. Si cette posture s’avère plus simple que la première, elle constitue néanmoins un défi pour beaucoup d’élèves. J’aimerais donc donner quelques conseils pour l’adapter à ceux qui éprouvent des difficultés pour la tenir.

La posture facile adaptée

Premier conseil : prenez un coussin pour vous réhausser (voir mon article cinq conseils pour bien choisir son coussin de yoga et de méditation). Asseyez-vous dessus. Pliez les genoux et croisez les pieds. Inutile de ramenez les pieds sur les cuisses.
Le plus important dans cette posture est de s’y sentir à l’aise. Plus les genoux approchent le sol, plus on se sent confortable. Bien évidemment, ce confort est très relatif d’une personne à une autre, notamment parce qu’en matière de souplesse, hélas, nous ne naissons pas égaux les uns les autres. Mais il est toujours possible de réajuster la posture en ajoutant des coussins pour se sentir plus à l’aise… (Voir photo ci contre.)Deuxième conseil pour cette posture assise : avoir le dos très droit. Pour cela attraper les mains au dessus de la tête et étirez toute la colonne vertébrale. Puis baissez les bras. Vous voilà prêt pour méditer… Ou bien pour commencer les vrais exercices de respiration.

Sophroyoga et méditation : qu’est-ce que c’est, ce nouveau cours ?

Méditer, méditer et méditer, tel est le but du hatha yoga. Rarement posé comme tel dans un cours de yoga, cet objectif, est peu divulgué mais également peu pratiqué comme tel dans une séance de yoga. Rares sont élèves aujourd’hui à connaître le réel objectif de cette pratique millénaire à la mode. Et bien souvent, quand dans les premiers cours qu’ils prennent avec moi, je leur pose la question, ils ne font pas le lien entre yoga et méditation. Ils séparent les deux pratiques. “Lorsque l’on médite, on mobilise une énergie physique, mentale et psychique. Un conflit se créé si le corps et le mental n’ont pas été préparés et si les énergies ne sont pas harmonisées.” explique dans son livre Swami Niranjananda, Hatha yoga et mental.

Reprenons : pour méditer correctement, il faut donc pratiquer des asanas préalablement, mais pas seulement, il faut également respirer correctement. Et encore, ce n’est pas toujours suffisant, il faut également entretenir des pensées positives de façon à faciliter la concentration lors de la méditation. Voilà pourquoi, en tant que pratiquante de yoga (méditation incluse) depuis plus de 20 ans et enseignante et formatrice de yoga, j’ai opté pour ajouter de la sophrologie à ce cours, de façon à accéder plus facilement aux états de méditation profonde.

Je transmets cet enseignement tous les lundis de 13 h à 14 h dans la salle polyvalente du stade Chabrat. Il reste encore quelques places. Vous y apprendrez à bien respirer, à vous détendre au niveau physique, émotionnel et mental, à positiver et bien sûr à méditer pour de bon.

Contact : 06 04 67 18 10

Protégé : Happy yoga, transcendez vos émotions pour atteindre le bonheur durable ! Télécharger mon ebook

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Défi du yoga en 60 jours – J30 – Un variation du corbeau pour augmenter la concentration

Om très chers yogis, om, om,

J30 aujourd’hui ! Nous poursuivons ce défi de yoga en 60 jours avec une variation du corbeau. Mêmes bénéfices que cette dernière, je vous invite à vous reporter au billet le concernant en cliquant sur ce lien.

Om, om.

Défi du yoga en 60 jours – J29 – Vaincre la peur grâce à la posture sur la tête

Om très chers yogis, om, om,

Dans cette nouvelle vidéo, je vous montre les 8 étapes pour entrer dans la posture sur la tête ! Et hors de questions de les brûler ! Le corps possède cette sagesse intrinsèque, s’il est prêt pour une posture, il la prendra sans problème, le contraire, inutile de le pousser hors de ses limites, sous peine de se blesser. Soyez sage avec lui* !

Considérée comme la reine des postures, Sirsana possède de multiples bénéfices :

Sur le plan mental

  •  améliore la confiance en soi, chasse la peur
  • apaise le mental
  • améliore la concentration, la mémoire et les capacités intellectuelles en général
  • calme les troubles nerveux

 

Sur le plan physique

  • inversion du flux sanguin des pieds vers la tête.  Excellent pour les problèmes de varices.
  • respiration profonde, les rythmes respiratoires et cardiaques tendent à s’abaisser.
  • repos des lombaires
  • réchauffement des extrémités
  • soulage la constipation et les colites néphrétiques
  • combat la descente d’organes, notamment de l’estomac
  • calme l’asthme nerveux
  • du fait que le corps reçoit un apport plus riche en nutriments, toutes les fonctions du corps sont tonifiés et favorisés
  • améliore la vue, l’ouie, les problèmes de nez et de gorge

Mes conseils pour prendre la posture

  • ne sautez pas pour la prendre
  • gardez le bon écart de coude (coude dans le prolongement des épaules)
  • 90% du poids sur les coudes (et non sur la tête)
  • respectez bien les 8 étapes

*Cette posture complètement déconseillée en cas d’hypertension et de glaucome, d’opération récente des yeux, enceinte de quatre mois et plus, blessure au cou, en cas de nez bouché, mal de tête ou crise d’asthme. Elle est déconseillé chez les enfants de moins de 12 ans, néamoins, ils peuvent la réaliser sur les mains. En cas de doute, consultez votre médecin, ).

Défi du yoga en 60 jours – J28 – Préparation à la posture sur la tête !

Om très chers yogis,

J28 du défi du yoga en 60 jours ! Déjà… voici un exercice pour préparer la posture sur la tête – Sirsanana – posture reine du hatha yoga. Intitulé le dauphin, cet exercice renforce les bras et les épaules de façons à tenir dans cet asana. Tant que vous ne pratiquez pas la posture sur la tête, il est utile de réaliser des séries de dauphin. Il est également très intéressant de continuer à le pratiquer une fois la posture sur la tête maitrisée de façon à pouvoir la tenir plus longtemps.

Dans cet exercice

  • Il faut trouver le bon équilibre entre ne pas trop écarter les bras des jambes et ne pas trop les éloigner non plus. Si les pieds et les coudes sont trop rapprochés, il vous sera alors impossible de faire le mouvement de bascule avant arrière, et inversement, s’ils sont trop écartés, vous ferez alors un exercice, nommé pompe, destinée à renforcer vos abdominaux, mais pas les épaules. A vos tapis  !

Défi du yoga en 60 jours – J27 – Confiance et empathie grâce au triangle !

Saviez-vous qu’il existe plus de 84000 postures de yoga différentes. Cette posture est la dernière des postures de base des asanas, qu’il convient de connaître en débutant une pratique de hatha yoga. Trikonasana – posture du triangle – est une posture d’étirement latérale. La colonne reçoit un étirement de chaque côté et les muscles sont eux aussi étirés, la posture comporte bien d’autres bénéfices.  Sur le plan psychique, elle apaise l’esprit, la parole devient plus facile, la confiance en soi est renforcée, de même que l’empathie.

Dans cette asana

Gardez les genoux bien tendus

les hanches restent droites.

A vos tapis, très chers yogis. Om, om.

 

 

 

 

Défi de yoga en 60 jours – J26 – une posture pour rester jeune toute sa vie !


Pada Hasthasana, la posture des mains aux pieds… ou l’art de rester jeune toute sa vie ! Les yogis pensent que l’âge se calcule en fonction de la souplesse de sa colonne vertébrale. Quelle meilleure preuve de jeunesse que de pouvoir se baisser pour toucher ses pieds ? En plus de constituer un véritable élixir de jouvence, notamment en assouplissant toute la colonne vertébrale, Pada Hasthasana revigore le système nerveux, tout entier. L’apport du sang au cerveau est accru.

Dans cette posture, gardez les genoux tendus

amenez le poids du corps vers les orteils

Détendez la tête, la nuque. Relâchez-les complètement !

Défi de yoga en 60 jours – J25 – Posture du corbeau … on augmente la concentration !

Om très chers yogis !

Parmi les toutes les postures de yoga, si vous en avez une à privilégier pour augmenter votre potentiel de concentration, c’est Kakasana, la posture du corbeau. Impossible de penser au repas de ce soir en effectuant cette posture … sous peine de se retrouver par terre ! Un très bon exercice donc pour rester ancré dans le moment présent tout en savourant les prouesses de votre corps.

Ce sont en général les postures d’équilibre qu’il faut choisir pour renforcer la concentration.

En plus de ce bénéfice, la posture améliore également la paix du mental. Sur le plan physique, elle renforce les bras, les poignets et les épaules. Excellent pour lutter contre les tendinites. Et nec plus ultra, la posture supprime la léthargie.

  • Ne sautez pas pour entrer dans le posture.
  • entrer dans la posture avec contrôle
  • gardez la tête haute pour ne pas tomber en avant.

A vos tapis, yogis, om, om.

Défi du yoga en 60 jours – J24 – Comment garder une colonne vertébrale souple et jeune ?

Om yogis, om très chers yogis, nous continuons aujourd’hui, le défi du yoga en 60 jours avec la demie-torsion vertébrale – du nom d’un des premiers enseignants de yoga, Matsyendrasana (le nom de cette posture en sanskrit donne : ardha matsyendrasana.

Pour cette posture : gardez les deux fessiers bien ancrés dans le sol

Evitez de reposer tous le poids du corps sur le bras arrière.

Attrapez votre cheville !