Relaxation : différenciez-vous une tension d’une contraction ?

Pendant la relaxation, avez-vous déjà remarqué parfois la difficulté à relâcher tous les muscles sur un tapis de yoga. Pendant une heure, une heure trente, nous les avons contractés un à un pour mieux les détendre par la suite, et voilà que le moment venu de la relaxation, on se surprend parfois encore avec des tensions ici et là dans le corps… Vous avez remarqué, je parle bien ici de tensions… et pas de contractions. Et ici se place bien la grande différence entre les deux. Malgré toute notre bonne volonté pour tout relâcher, la tension subsiste… Si tel est le cas, c’est bien ce que cela veut dire : elle n’est pas consciente ou très peu !

La tension naît dans le mental ! A chaque idée, chaque émotion, notre corps se tend… Une surprise vous décontenance ? Sentez alors, vos muscles au dessus des sourcils se tendre. Vous êtes anxieuse ? Vos mâchoires se crispent peut-être ! Même en dormant, elles peuvent encore rester serrées. Voilà pourquoi, dans une relaxation de yoga Sivananda, nous passons en revue mentalement chaque partie du corps pour mieux les détendre par la suite !

Une des dernières étapes avant de relaxer complètement le corps consiste à détendre le mental via des visualisations… mais, encore une fois, avez-vous observé la difficulté pour y parvenir ? Les tensions de toutes part peuvent encore perdurer. Pourquoi ? Des pensées nous traversent encore… Selon le degré de stress de la journée et les préoccupations du moment, elles peuvent s’imposer à nous, sans qu’ils soient alors possible de prendre de la distance par rapport à elles !

Comment faire dès lors pour arriver une bonne fois pour toutes à ce niveau de détente ressourçant ? On dit qu’il existe un niveau supérieur de relaxation qui se situe au niveau spirituel. Et là, il faut parler de confiance… Confiance en l’absolu. Le monde a existé sans nous, et il continuera d’exister sans notre petit moi. Je m’explique : il existe une intelligence absolue dans ce monde capable d’organiser l’univers, les planètes, et leur vie. Si vous avez une allergie avec le mot dieu, rien ne vous empêche d’en créer un nouveau. Le mot est tellement galvaudé ! Une chose est sûre: l’homme n’est pas à la source de cette création et quand on se penche sur son fonctionnement, force est de constater que cette force à l’oeuvre est absolument magique ! Alors faites confiance !!! Confier votre mental à cette intelligence pendant les dix minutes de relaxation d’un cours de yoga s’avère en fait le choix le plus important et le plus déterminant que l’on peut faire durant une séance. Je vous invite à en faire l’expérience ! Dix minutes après tout cela passe si vite ! Et qu’avez-vous à perdre ?

Donc retenez-bien, la tension est inconsciente et totalement liée à notre mental qui nous joue des tours ! La seule façon pour le relâcher passe par un lâcher prise. Plonger et s’ancrer dans le moment présent représentent la clé absolue de la relaxation. Oui, plongez dans cet espace de silence, là où vous vivez sans bruit ! Laissez vos pensées pour après le cours !  Et si vous ne savez pas de quoi je parle, ou s’il vous est difficile de le sentir et bien souvenez-vous de votre enfance, lorsque vous étiez vraiment connecté au moment présent, dans le feu du jeu et non du je comme nous le sommes adultes. Rappelez-vous comment à cette époque, votre corps vibrait ! Vous viviez ce corps en éveil de façon très présente. J’en suis sûre.

Idéalement, nous devrions vivre détendu ! Toute la journée ! Mais comme nous en sommes loin ! En ce moment, où vous lisez ces lignes observez votre corps, prenez conscience des tensions qui vous habitent malgré vous… Et essayer de voir d’où elles viennent, pourquoi vous habitent-elles malgré vous. Sentez cela encore et encore… a chaque moment de la journée. Om, om, om très chers yogis, à très bientôt.

Défi du yoga en 60 jours – 6ème round – Savasana – posture de relaxation

20160719_181311Om cher Yogis, j’espère que vous êtes tous en forme pour ce 6ème round du défi du yo13620058_1052418101460825_7929450083391601704_nga en 60 jours. Après votre salutation au soleil et entre toutes vos postures de yoga, revenez à chaque fois à Savasana, la posture de relaxation. Utilisez la respiration ventrale dans cette posture et respirez sur trois temps, cinq à six respirations de suite avant d’enchaîner dans la posture suivante. Il s’agit de se détendre après les étirements et/ou les contractions effectuées dans les différentes parties du corps durant les postures. Je vous explique tout dans cette vidéo. A demain pour la suite du défi. Om, om, om. Bonne pratique et encore mille fois mercis de me suivre.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=6SDD-AfGyEE]

 

 

 

Savasana ! Restez connectés à votre respiration !

Se détendre ? C’est un droit de naissance qui hélas n’a pas vraiment sa place dans notre mode de vie. Sans détente, le système nerveux est mis à rude épreuve. En vérifiant l’état de son souffle, il est possible d’obtenir une radio instantanée de son état. Souffle court et accéléré ? Alerte rouge ! Faîtes une pause ! Sortez votre tapis de yoga pour décélérer immédiatement.  Le yoga est fort pour cela ! Ok, vous êtes au travail et dans l’impossibilité de vous allonger à terre ? Assis aussi , on peut se détendre, fermez les yeux. Comptez douze, j’inspire, douze j’expire, onze j’inspire, onze j’expire, dix j’inspire, dix j’expire, ainsi de suite jusqu’à 0. Si votre mental s’égare en route… recommencer. Alors détendu à la fin ? Bien, je commence mon billet alors !

Savasana, posture du cadavre en sanskrit, (pas très incitant, je le reconnais) nous force à l’immobilité. En restant connecté avec le souffle, vous offrez à votre mental une véritable détente. C’est la respiration qui vous ancre dans le moment présent et vous éloigne de vos soucis et tracas quotidien, à l’origine des tensions dans le corps.

Pratiquée entre chaque asanas (postures en sanskrit), elle permet d’intérioriser les sensations dans le corps… Sur le tapis, sentez comment les muscles se relâchent. Nous connaissons bien une chose toujours par son contraire et l’apprécions de même grâce au même processus. C’est un peu une loi dans la vie… Vous connaissez certainement le proverbe, après la pluie le beau temps ! Trop de soleil devient insupportable, du coup, on désire la pluie. Trop de pluie nous fait aimer le soleil.

Un bon enchaînement de postures mène à la détente. La tension ou l’étirement créé le sentiment de relaxation à la fois dans le corps mais également et surtout dans le mental. ¨Pourquoi ? Le mental se concentre sur les sensations corporelles, il lâche ses préoccupations quotidiennes.

Une séance de yoga doit toujours se terminer par au moins 10 minutes de Savasana. Savasana est la clé qui augmente notre capital énergie. Savasana paraît simple, mais détrompez-vous! Pour la rendre parfaite, une vigilance de tout moment s’impose, car certains petits détails d’importance peuvent nous échapper. J’ai élaboré une petite liste pour vous.

Exercice aujourd’hui : réaliser Savasana à la perfection
Pour commencer, allongez-vous sur le dos sur votre tapis de yoga.
– Écartez les pieds à la largeur du tapis, laissez tomber les orteils vers l’extérieur.
– Tournez les paumes de main vers le plafond.
– Éloignez les mains dans cette position à une quinzaine de centimètres du bassin.
– Alignez le cou dans le prolongement de la colonne vertébrale.
– Gardez la nuque proche du sol le plus possible. Pour cela, tirez le menton légèrement vers la poitrine.
– Plaquer le bas du dos au sol afin d’éviter de cambrer le bas du dos.
– Pour finir, fermez les yeux en toute conscience et connectez-vous à votre respiration.

 

Relaxation en trois étapes

13501903_1300923643281335_1160398261408217757_n

Il existe trois niveaux de relaxation : physique, mental et spirituel. Si les tensions s’amassent de façon visible dans le corps, elles naissent en général du mental. Un corps détendu, c’est un mental qui lâche prise et qui a confiance en la vie. Comment obtenir cette confiance si ce n’est en s’ancrant dans une dimension qui nous dépasse, plus forte que tout ? 

La relaxation physique.
Tout commence par le corps. Bien évidemment les postures nous aident à entrer dans la détente. Le fait de tendre et détendre les muscles amène à un état de relaxation. Lorsque vous commencez les dix minutes de relaxation finale dans une séance de yoga, commencez toujours par tendre toutes les parties de votre corps. Soulevez les pieds, tendez-les et relâchez ! Soulevez le bassin, contractez les fessiers, relâchez ! Soulevez la poitrine, plaquez les omoplates et relâchez ! Soulevez les mains faites des poings avec vos mains, écartez les doigts et relâcher ! Tirez les épaules aux oreilles, contractez les épaules et relâchez !
Contracter tous les muscles du visage. Tirez la langue regardez en arrière et relâchez !
Tournez la tête à droite puis à gauche. Ramenez-là au centre. Réajustez la posture de Savasana pour vous sentir bien à l’aise lors des prochaines minutes, car nous n’allons plus du tout bouger.

La relaxation mentale
Une fois que l’on a tendu physiquement le corps, visitez mentalement toutes les parties du corps. Des pieds à la tête. Aidez vous d’auto-suggestions. Par exemple : répétez trois fois mentalement, « je détends mes pieds » . Assurez vous qu’il n’y pas plus de tensions dans les pieds. Et procédez pareil pour toutes les parties du corps.
Détendez mentalement également vos organes internes. Citez-les un à un. Ces messages fonctionnent à l’aide du mental subconscient.

La relaxation « spirituelle »
Une fois le mental et le physique relâchés, il est temps de lâcher prise sur tout. C’est un acte de foie et de confiance. Imaginez un lac… à l’image de votre mental, il est calme et paisible. Visualisez la lumière du soleil. Sentez cette lumière présente à l’intérieur de vous. Répéter pour les dernières minutes de relaxation ces mots : « je suis sen paix avec moi-même et avec le monde entier. »

Ne sortez jamais d’une relaxation brusquement, prenez le temps de réveiller le corps. Et restez encore quelque minutes assis les jambes croisées, les yeux fermés, savourez cette paix qui vous a gagné…

Bonne relaxation !