Sophroyoga et méditation : qu’est-ce que c’est, ce nouveau cours ?

Méditer, méditer et méditer, tel est le but du hatha yoga. Rarement posé comme tel dans un cours de yoga, cet objectif, est peu divulgué mais également peu pratiqué comme tel dans une séance de yoga. Rares sont élèves aujourd’hui à connaître le réel objectif de cette pratique millénaire à la mode. Et bien souvent, quand dans les premiers cours qu’ils prennent avec moi, je leur pose la question, ils ne font pas le lien entre yoga et méditation. Ils séparent les deux pratiques. “Lorsque l’on médite, on mobilise une énergie physique, mentale et psychique. Un conflit se créé si le corps et le mental n’ont pas été préparés et si les énergies ne sont pas harmonisées.” explique dans son livre Swami Niranjananda, Hatha yoga et mental.

Reprenons : pour méditer correctement, il faut donc pratiquer des asanas préalablement, mais pas seulement, il faut également respirer correctement. Et encore, ce n’est pas toujours suffisant, il faut également entretenir des pensées positives de façon à faciliter la concentration lors de la méditation. Voilà pourquoi, en tant que pratiquante de yoga (méditation incluse) depuis plus de 20 ans et enseignante et formatrice de yoga, j’ai opté pour ajouter de la sophrologie à ce cours, de façon à accéder plus facilement aux états de méditation profonde.

Je transmets cet enseignement tous les lundis de 13 h à 14 h dans la salle polyvalente du stade Chabrat. Il reste encore quelques places. Vous y apprendrez à bien respirer, à vous détendre au niveau physique, émotionnel et mental, à positiver et bien sûr à méditer pour de bon.

Contact : 06 04 67 18 10

Défi du yoga en 60 jour – J16 – Kapalabhati, respiration du crâne qui brille

Om très chers yogis, om, om, om !

Pour commencer, je n’ai qu’un souhait : que cette journée vous soit bénéfique à tous, qu’elle souffle dans vos vie la paix, l’harmonie et la joie. Pour vous y aider, j’ai un truc pour vous ! Ne commencer jamais la journée sans yoga !!! Et surtout, sans kapalabhati, un nom sanskrit ( la langue du yoga, la plus ancienne au monde). Kapala signifie crâne, et bhati, brillant !

Cet exercice de respiration, qui est un Shad kriyas – un exercice de purification – permet de nettoyer les poumons en profondeur, mieux oxygéner le sang… Pratiqué au saut du lit, il remplace avantageusement votre tasse de café, voire les cinq cafés pour se réveiller, sans les effets secondaires de vous tenir éveiller tard le soir ! Je vous montre tout dans cette nouvelle vidéo.

Attention : ne pas pratiquer si vous êtes enceintes ou en pleine crise d’asthme.

 

Défi de yoga en 60 jours – J14- Pranayama – respiration alternée pour les débutants

20160719_181311Om yogis, om

Mental agité ? Vos pensées tournent en boucle ? Vous vous sentez comme une pile électrique. J’ai un super truc pour vous : anuloma viloma, la respiration alternée. En yoga, un must incontournable, à pratiquer tous les jours au moins cinq minutes, matin et soir. CELA CHANGE TOUT ! Croyez-moi !

Prêt à tenter l’expérience ? On y va !

 

 

Défi de yoga en 60 jours – 13ème round – Respiration yoguique complète, assis

20160719_181311Om yogis, om

Vous maîtrisez à présent complètement la respiration yoguique complète en étant allongé ? Parfait ! Nous passons à l’étape suivante, la pratiquer assis, c’est ce que nous allons découvrir dans cette nouvelle vidéo. Prêt ? Partez !

 

Défi de yoga en 60 jours, 12ème round : respiration yoguique complète

20160719_181311Om, om Yogis,

Nous poursuivons ce 12ème round, avec un deuxième exercice de respiration, dîte, respiration yoguique complète. Le diaphragme est beaucoup mis à contribution. Un grand classique, à répéter aussi souvent que possible, notamment, entre les postures.

En inspirant lentement, sentez que l’abdomen se soulève en premier, puis la cage thoracique, l’air remplit le haut de la poitrine. En expirant, l’air sort en premier lieux du bas des poumons, puis quitte la cage thoracique, la poitrine redescend. A vos tapis !

 

Défi de yoga en 60 jours – 11ème round – Respiration abdominale profonde

20160719_181311Om yogis, om ! 11ème round déjà de ce défi en 60 jours. Nous entrons aujourd’hui, dans les exercices de respiration, pour les débutants. Le yoga nous apprend à respirer profondément, par le bas des poumons, de façon à calmer tout notre système nerveux. Cette respiration de base se nomme la respiration abdominale profonde. C’est une clé dans le yoga. Alors, on y va !

Pour cet exercice pensez à

  • Vous allonger confortablement en position de relaxation : Savasana.
  • Placer une main sur l’abdomen
  • Amener toute votre attention sur le souffle
  • A l’inspiration, l’abdomen se soulève, à l’expiration, il redescend.

Je respire comme je pense !

fced9-bretagneyogadanseindienne035Saviez-vous vous que vous respiriez au même rythme que votre état mental ? Un coup de colère par exemple, observez, comment soudain votre respiration devient saccadée, vous respirez davantage par le haut des poumons. Bien au contraire, vous vous sentez en parfaite harmonie avec la nature : vous respirez profondément et calmement. Entre le mental et le souffle existe une étroite relation. Conclusion : si vous voulez vraiment savoir comment va votre mari ou votre fils ou votre boss, ne leur demander pas comment ils vont, mais plutôt observer la façon dont ils respirent. C’est ainsi que depuis des millénaires les yogis, grâce au swara yoga, déterminent l’état de santé mentale et physique d’une personne. Grâce à cette science, ils pourraient même prédire l’heure exacte du décès. Focus sur cette discipline issue du tantra yoga, une branche du raja yoga, le yoga de la psychologie. Pour lire la suite de l’article gratuitement, abonnez-vous au blog !

Swara yoga ou l’art de conserver la santé

Saviez-vous vous que vous respiriez au même rythme que votre état mental ? Un coup de colère par exemple, observez, comment soudain votre respiration devient saccadée, vous respirez davantage par le haut des poumons. Bien au contraire, vous vous sentez en parfaite harmonie avec la nature : vous respirez profondément et calmement. Entre le mental et le souffle existe une étroite relation. Conclusion : si vous voulez vraiment savoir comment va votre mari ou votre fils ou votre boss, ne leur demander pas comment ils vont, mais plutôt observer la façon dont ils respirent. C’est ainsi que depuis des millénaires les yogis, grâce au swara yoga, déterminent l’état de santé mentale et physique d’une personne. Grâce à cette science, ils pourraient même prédire l’heure exacte du décès. Focus sur cette discipline issue du tantra yoga, une branche du raja yoga, le yoga de la psychologie.

Qu’est-ce que le swara yoga ?
Le Swara yoga, véritable science du flux pranique* dans le corps, représente une partie du yoga peu connue, voire jalousement gardée pendant des siècles et des siècles. Issue du Shiva Swarodaya – un dialogue entre Siva et sa compagne Parvati – cette pratique, une des plus puissantes du yoga, mène à moksha, la libération. Dans cet échange, « Shiva implore Devi de s’assurer que le secret et l’aspect sacré de cette science seront préservés et qu’elle restera toujours la plus nobles de toutes les connaissances… Son but est un éveil immédiat du potentiel humain le plus élevé… Celui qui connaît la vraie nature de son souffle réalise son âme ou son atman »explique Swami Paramahamsa Satyananda dans son livre Swara Yoga, édité aux éditions Swam. C’est ce que l’on appelle la science de la respiration, à ne pas confondre avec le pranayama, qui travaille également avec le prana. Ce dernier est l’ensemble des techniques pour contrôler le souffle.
Son principe ?
« Lorsque nous utilisons le terme swara (bruissement du souffle) il désigne non seulement l’air circulant dans les narines, mais aussi le flot du prana, aspect très subtil et vital du souffle », poursuit Satyananda.
Rééquilibrer le flux du prana. Les yogis ont distingué cinq enveloppes ou koshas en sanskrit : l’enveloppe de nourriture, l’enveloppe vitale, l’enveloppe mentale et intellectuelle, l’enveloppe de félicité. Ces enveloppes sont contenues dans trois différents corps : le corps physique (enveloppe de nourriture) le corps astral (enveloppe vitale, mentale et intellectuelle) et le corps causal (enveloppe de félicité). Le swara yoga se concentre sur le deuxième corps le corps énergétique contenant le prana, le mental et l’intellect, nous le savons à présent tout trois étroitement liés.
Allons un peu plus loin dans cette « géographie corporelle énergétique » Dans cette enveloppe vitale, on distingue des nadis, sorte de courants énergétiques, (selon les textes, ils sont 72.000 parfois, plus, ) Parmi eux, il faut en retenir trois : ida, pingala et sushumna. Ida est reliée à la narine gauche et pingala à la narine droite.
C’est une chose à laquelle nous prêtons d’habitude peu d’attention, mais pourtant fondamentale. Avez-vous remarqué que nous avons toujours une narine plus ouverte que l’autre ? Voilà un fait complètement normal, observé par les sages depuis fort longtemps. Cette prédominance d’une narine sur l’autre s’inverse tous les 60 à 90 minutes. Ainsi une narine qui resterait ouverte constamment engendrerait à long terme des déséquilibres et des maladies. Bon à savoir : le nadi gauche, relié à l’hémisphère droit favorise l’activité mentale, tandis que le nadis droit relié à l’hémisphère gauche est responsable de l’activité physique. Il existe donc des moments favorables à certaines activités : votre nadi droit est ouvert ? Vous serez plus enclin à faire du sport ou du jardinage… Votre nadi gauche est ouvert ? Etudiez, lisez !!! Les deux nadis sont ouverts ? Cela arrive entre deux alternances, on dit que c’est le temps parfait pour méditer. En effet, ce laps de temps correspondrait à l’activation du troisième nadi très important : sushumna. Lorsque les deux nadis remontent dans cette colonne centrale, alors, il s’opère un changement de conscience. Rassurez-vous, cela ne peut jamais se produire d’un coup, car le long de cette colonne sushumna existent sept chakras, sorte de central énergétique qui bloquent lorsque l’on n’est pas prêt la remontée du prana vers ajna chakra…
Comment équilibrer les nadis ? Une technique : anolomaviloma, la respiration alternée. A pratiquer matin, midi et soir, si vous voulez vivre une vie saine et équilibrée. 
Pour en savoir plus :
Quelques livres :
– Svara yoga de Swami Sivananda (à commander sur le site de la DivineLife Society)
– Swara yoga de Satyananda aux éditions Swam.
Un site : http://www.swarayoga.org
Pratique aujourd’hui : détermine si le flux de ton prana fonctionne correctement.
Pour cela, bouche la narine droite puis la narine gauche et remarque de quel côté l’air s’écoule plus facilement. Répéter l’opération plusieurs fois par jour.
* prana : énergie vitale